12Monkeys1 vs The Nooners

MATCH 171: Championnat

12 Monkeys 1 vs The Nooners 

(22 – 22)   50 – 47

Jeu 02 novembre 2017 à 20:00

Lieux: Drize (C.O.)

Arbitres: N. MAPATANO – J.L. ONEYSER

Ce soir nos Monkeys ont dû faire face à une équipe qui a quasiment tout remporté ces 5 dernières saisons; The Nooners !

De notre côté le Centre d’Hospitalisation des Monkeys nous a retourné « bon pour le service », notre Capitaine Émilio, plus que 3 Monkeys en convalescence au CHM, enfin pour terminer, Armend «  Joe Dalton », qui est sur la case prison depuis 9 matchs va bientôt pouvoir intégrer les 12 singes.

Nous entamons donc ce match avec un 5 de départ solide avec nos pivots qui font le boulot à l’intérieur, nos deux Philippins qui allument à mi-distance et attaquent l’anneau en mode perceuse tout cela sous la conduite de GK3, qui, en bon chef d’orchestre organise nos actions offensives.

Les 12h00 de leur côté nous rendent coup pour coup et déroulent leur jeu tel une Rolex automatique.

Les langues se délient et notre chef d’Orchestre reçoit une jolie petite insulte sur l’éventuelle profession de sa maman, conclusion GK3 retrouve sa crème et sa brosse à lustrer pour venir cirer le banc en méditant sur la façon de gérer ses émotions.

Jay à contre cœur, reprend la baguette et tel Harry Potter relance nos Monkeys dans une bataille digne d’une partie de Quidditch. Le match se tend et nos deux porteurs de sifflet ont du mal à gérer la dureté du jeu, pour preuve notre Danji qui se transforme en boule de flipper en pénétrant la raquette avant de se faire contrer propre en ordre façon smache de volley, « NO WAY BABY » .

Les deux équipes ne se lâchent pas, le combat est rude mais nos Monkeys tels des Spartiates encaissent et commencent à faire douter les Nooners, qui perdent le file.

La Coupe est pleine pour notre Danji, c’est là que notre Captain en mode Avengers fait enfin son entrée après 6 semaines d’hibernation, mais à de la peine à prendre feu et à trouver le chemin du panier… Bilan à la pause, égalité, 22-22.

Seconde période on arrête l’indiv pour partager une une bonne vieille 2-1-2. Bruno nous montre que malgré ses 40 printemps, notre géant, en a encore sous ses Nikes et nous fait un énorme taff défensif, effectue des relances chirurgicales que nos Philippins s’amusent à gaspiller, on se croirait dans une coure de récré en pleine partie de marelle…

Les Nooners craquent physiquement pendant que je craque psychologiquement,  me servant de la paroi Plexy comme d’un punching-ball après la neuvième contre attaque ratée par nos joueurs de marelles, pendant que les Nooners continuent  à leur rythme en mode métronome, je fulmine, tellement on aurait du plier le match il y’a 10 minutes !

Mais les Monkeys aiment se faire peur. Il reste 19 secondes à jouer et nous sommes à -1pts,  2 LF à suivre pour les Nooners, premier raté, second dedans, mais annulé, pénétration. Je demande un TM pour pouvoir organiser la fin de match et surtout reprendre le jeu mi-terrains. Le jeu reprend grosse pression défensive de nos adversaires, notre Little Big Serbe prend un Shoot improbable en tête de raquette; dedans!!!! Nous sommes à +1 et 6 secondes à jouer !!!

T.M. demandé par les joueurs de midi et dernière possession de balle avant la sirène.

Plus le choix on ne doit pas les laisser marquer donc nous passons en défense total mode « Don’t touch the ball ».

Le jeu reprend GK3 et JaY foncent tel des cavaliers de l’apocalypse sur le porteur de la balle, le pressent, interceptent et foncent au panier « IN » nous sommes à +3pts et la sirène 🚨 clôture le match sur le score de 50-47 pour des singes qui ont frôlés la correctionnelle.

Le travail à l’entraînement à payé. Énorme boulot de nos 3 Big Guys, ce soir, qui ont sauvés les meubles pendant que nos Philippins jouaient à la balle brûlée sous l’anneau et les regards médusés de nos adversaires.

Démarrez une conversation

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*